8 œuvres de la collection dans l’exposition AFRIQUES, Artistes d’hier et d’aujourd’hui à la Fondation Clément

La collection Leridon est heureuse de présenter huit œuvres à l’occasion de l’exposition « AFRIQUES, Artistes d’hier et d’aujourd’hui  » à la Fondation Clément, Martinique.
Du 21 Janvier au 6 Mai 2018
Commissaire : Christiane Falgayrettes-Leveau

AFRIQUES, ARTISTES D’HIER ET D’AUJOURD’HUI À LA FONDATION CLÉMENT ©FondationClement

Les dix-sept artistes présentés, au-delà de la diversité de leurs démarches respectives, partagent des enjeux forts : faire émerger de nouvelles formes de réflexion et d’engagement. L’exposition témoigne de la richesse d’une Afrique plurielle. Jamais la Martinique, ni même plus largement la Caraïbe, n’ont auparavant accueilli une manifestation de ce type et de cette envergure.

Dossier de Presse de l’exposition

AFRIQUES, ARTISTES D’HIER ET D’AUJOURD’HUI À LA FONDATION CLÉMENT ©FondationClement
AFRIQUES, ARTISTES D’HIER ET D’AUJOURD’HUI À LA FONDATION CLÉMENT ©FondationClement
AFRIQUES, ARTISTES D’HIER ET D’AUJOURD’HUI À LA FONDATION CLÉMENT ©FondationClement
AFRIQUES, ARTISTES D’HIER ET D’AUJOURD’HUI À LA FONDATION CLÉMENT ©FondationClement

8 oeuvres de la collection prêtées à l’occasion de l’exposition:

Le Chef, celui qui a vendu l’Afrique aux colons, 1997, Photographie, 124 x 124 cm ©Samuel Fosso, courtesy Collection Leridon
Mask, 2011, Huile sur toile, 150 x 200 cm ©Ransome Stanley, courtesy Collection Leridon
Hommage aux anciens créateurs, 2009, Acrylique et paillettes sur toile, 135 x 200 cm ©Chéri Samba, courtesy Collection Leridon
Waiting for trial 1, Stand Accused et Sentence, 2003, collages sur papier, triptyque 44 x 70 cm chacuns ©Sam Nhlengethwa, courtesy Collection Leridon
Agassou la panthère, 2010, Acrylique sur toile, 70 x 100 cm ©Cyprien Tokoudagba, courtesy Collection Leridon
Silhouette effacée 490, 2014, Sculpture de capsules écrasées et soudées, 90 x 45 x 18 cm ©Freddy Tsimba, courtesy Collection Leridon

PREDATOR de Rigobert Nimi au Salon Première d’Air France

Gervanne et Matthias Leridon  sont heureux de présenter PREDATOR, une oeuvre de Rigobert NIMI du 24 janvier au 27 avril 2018 dans le Salon Première d’Air France.

Gervanne et Matthias Leridon rencontrent Rigobert Nimi en 2014 lors d’un voyage à Kinshasa et tombent rapidement sous le charme de cet artiste dont l’énergie et l’imagination sont immenses et les idées sans limites ni frontières.

Predator est la première œuvre de l’artiste qui rejoint la Collection Gervanne & Matthias Leridon en 2014. Un an après, Loup-Garou rejoint la collection puis en 2016 ils commandent à l’artiste Galaxie, ville du futur. Monumentale, l’artiste met plus d’un an à réaliser cette pièce qui mesure 30 m2 et se compose de plus de dix mille objets récupérés et assemblés.

Véritables puzzles, les œuvres multicolores de Rigobert Nimi se composent d’objets qu’il glane au quotidien. Galaxie, ville du futur est née devant le pas de porte de Rigobert et voyagera bientôt vers de nouveaux horizons pour se dévoiler à nouveau.

Salon Première d’Air France
ROISSY, Aéroport Charles de Gaulle
Terminal 2E

Vue de "Prédator", installée dans le Salon Première d'Air France
Vue de « Prédator », installée dans le Salon Première d’Air France
Predator, 2014
Matériaux de récupération divers ©RigobertNimi, courtesy Collection Leridon

 

 

 

 

 

 

 

Rigobert Nimi finalisant les détails de son oeuvre Predator, 2014 ©RigobertNimi

 

 

 

 

 

 

 

 

«Tous mes matériaux que je sélectionne sont découpés, transformés et façonnés par moi-même à la main avec seulement 5 outils : une paire de ciseaux, un couteau que j’ai transformé, une pince universelle, une pince à bec courbé et une règle. Mouvement, son et lumière font totalement partie de l’œuvre ; le mécanisme est simple et robuste car tout doit fonctionner parfaitement, comme une horloge. Je travaille chaque jour et beaucoup d’idées me viennent en travaillant. Depuis 2000 toute mon œuvre concerne l’espace et la robotique mais j’ai beaucoup de projets qui vont vous surprendre».

 

Portrait de Rigobert Nimi

Né en 1965 à Tshiela (Bas- Congo), Rigobert Nimi vit et travaille à Kinshasa, République Démocratique du Congo.

5 ans d’études de mécanique appliquée dans un institut professionnel ne lui permettent pourtant pas, à Kinshasa, de trouver un emploi honorablement payé. Mais il trouve sa voie en fabriquant des  « jouets » , pièces uniques très sophistiqués, maquettes incroyablement fidèles d’avions, de trains, de motos ou d’automobiles de course. Dès l’âge de 15 ans il est surnommé « l’Ingénieur ».

 

Galaxie, ville du futur, 2015- 2018 Matériaux de récupération divers,  aluminium, plastique etc. ©RigobertNimi, courtesy Collection Leridon