« Word Woes », une rétrospective inédite de Willem Boshoff au Javett-UP Art Center de Pretoria (Afrique du Sud)

13 mars 2021 – 09 janvier 2022

Affiche de l’exposition ©Javett-UP Art Center

La Collection Gervanne et Matthias Leridon est honorée de sponsorisée la rétrospective de Willem Boshoff inaugurée ce samedi 13 mars 2021 au Javett-UP Art Center de Pretoria, sous le commissariat d’Helen Smut. Des d’œuvres couvrant toute la durée de la pratique artistique de Willem Boshoff seront dévoilées au public, certaines pour la première fois !

Le titre de l’exposition, « Word Woes », est tiré d’une œuvre signature de Boshoff, compréhensible à la fois en anglais et en afrikaans. Bien que les deux mots semblent identiques dans ces deux langues, leurs significations diffèrent fortement. Lu en anglais, le titre « Word Woes » déplore les questions difficiles liées aux mots et au langage. Lus en afrikaans, les mêmes mots libèrent, nous incitant à lâcher prise et être sauvages.

S.W.A.T (2011) ©Collection Gervanne et Matthias Leridon

Boshoff s’intéresse souvent au contexte dans lequel nous recevons le langage et au pouvoir qu’il confère d’exclure ou de privilégier. En tant qu’artiste travaillant avec les mots, Boshoff utilise des tactiques non conventionnelles pour contester l’utilisation du langage comme instrument d’identité culturelle ou d’exclusion. Ses œuvres sont semblables à des livres conceptuels.

La Collection Leridon est fière d’annoncer le prêt de 7 œuvres phares de l’artiste pour cette exposition inédite : Prison Hacks (2003), S.W.A.T (2011) Oh! (2014), Five Star Runner (2015) et Blind Alphabet, L Letter (2019). 

Willem Boshoff lors du montage de l’exposition, Février 2021 ©Guy Spiller 

La série Blind Alphabet tient une place centrale dans l’œuvre de Boshoff. Elle est magistralement représentée dans cette exposition avec 90 pièces : 30 pièces de la lettre L, 30 de la lettre A, 15 de la lettre F et 15 des lettres G et H. Comme nombre de ses créations, Blind Alphabet allie l’amour qu’il manifeste pour le travail du bois et pour les jeux de langage. L’originalité de cette œuvre emblématique réside dans l’utilisation de l’alphabet Braille créé pour les non-voyants. En créant une série d’œuvres d’art faisant appel au seul sens du toucher, Willem s’adresse directement à ce public aveugle, exclu des musées. Avec humour et dérision, Willem déplace l’interdiction de « ne pas toucher » dans les musées et permet aux non-voyants d’avoir accès à l’œuvre. 

Blind Alphabet ©Courtesy Collection Gervanne et Matthias Leridon

Informations pratiques
Site web de l’exposition
Pour réserver les visites, veuillez envoyer un courriel à : bookings@javettup.art