Gervanne & Matthias Leridon

Gervanne et Matthias Leridon ©Nicolas Guerbe pour Les Echos

 

La Collection Gervanne et Matthias Leridon est fondée sur une profonde aventure humaine. C’est une histoire de passion, de rencontres, de coups de cœur esthétiques et de partis pris artistiques. Avec un ensemble de plusieurs milliers d’œuvres, cette collection fait référence dans le monde de l’art. 

Amateurs avertis, Gervanne et Matthias Leridon ont à cœur de partager avec le plus grand nombre cette passion qui les anime, cet engagement sincère et personnel qu’ils entretiennent avec chacun des artistes du continent africain. Plonger à la découverte de leur collection, c’est s’ouvrir à l’inattendu, c’est prendre part à une véritable exploration artistique de la diversité de la création contemporaine africaine. 

Gervanne Leridon a découvert l’Afrique alors qu’elle n’était qu’une enfant. Elle en conservera une insatiable curiosité pour ses odeurs, ses couleurs, ses jeux, ses paysages, ses traditions. L’exposition Magicien de la Terre sera plus tard l’élément déclencheur de sa passion : « J’ai découvert l’art africain, un choc, une envie d’aller voir plus loin. ».

Afro-optimiste convaincu, Matthias Leridon l’est depuis l’âge de quatorze ans, quand, en atterrissant à Ouagadougou (Burkina Faso) dans le cadre d’un voyage solidaire, il éprouve un sentiment unique : « J’ai eu l’impression de rentrer chez moi. ».

Conscients et défenseurs du fait que l’Afrique est le continent de demain, Gervanne et Matthias Leridon n’ont de cesse de s’engager aux côtés de ces artistes qui pensent le monde, qui l’éclairent, le questionnent, le libèrent. Passionnés, vous les croiserez en train de sillonner le continent pour dénicher de nouveaux talents, visiter les lieux de création de ces artistes engagés, échanger avec eux. Gervanne et Matthias Leridon ne tiennent pas compte de l’âge, de la nationalité, de la notoriété des artistes, ou encore des médiums qu’ils utilisent. Ils cherchent avant toute chose à tisser une relation unique avec chacun d’entre eux, avec leurs œuvres. C’est là toute la force de leur collection privée. 

 

Africa is the future.